dans Drogues

Une mégatendance très actuelle, qu’on peut aussi appeler, changement de paradigme, est le changement urgent des lois pour décriminaliser toutes les drogues :

  • cocaïne;
  • crack;
  • speed;
  • héroïne;
  • MDMA;
  • méthamphétamine;
  • etc.

Ceci nous permettrait d’améliorer la qualité de vie de la grande majorité des personnes consommatrices de drogues et même de sauver leur vie. L’Organisation mondiale de la Santé et d’autres agences internationales importantes défendent et encouragent la décriminalisation des drogues depuis 2014. Et, au Canada, nous n’avons rien fait pour changer nos lois en concordance avec ces recommandations provenant d’études scientifiques basées sur les faits.

Par exemple, au Portugal, depuis 2001, ils ont décriminalisé la possession de toutes les drogues dans le but de contrecarrer une très grave épidémie de consommation d’héroïne par intraveineuse. Depuis ce temps, aucun dommage n’a été constaté dans la population en général. Au contraire, les taux d’infection par l’hépatite C ou le VIH ont diminué, de même que la consommation de drogue elle-même. De plus, le taux d’incarcération pour des actes reliés à la drogue a diminué de moitié, ce qui a permis d’économiser des sommes très importantes d’argent public. Cela a permis de vraiment aider ces gens par l’entremise de programmes de santé, plutôt que par la répression. Le Canada pourrait simplement s’inspirer de ce qui a été fait au Portugal.

Laisser un commentaire

Start typing and press Enter to search